Une vie en conditions de Rédaction


La découverte d'un métier


Nos étudiants vivent les métiers du journalisme en conditions de rédaction.

Le temps limité pour la réalisation des exercices permet aux étudiants d’être soumis aux impératifs de délai d’une rédaction.

A l’heure fixée,

  • la tranche d’information radio démarre,

  • le flash Info TV s’ouvre,

  • le journal est édité.

La Radio de l'ILDJ


Nos étudiants sont en conditions de direct et produisent des reportages au coeur de l'action (manifestations, événements politiques etc.).

Nos étudiants en conditions de direct

extrait du flash d’ILDJ Info du 13 octobre 2018

Les reporters d’ILDJ Info étaient sur le terrain pour l’acte IX des Gilets Jaunes du 12 janvier 2019 – Extraits

La TV de l'ILDJ


Dans un temps restreint, nos étudiants réalisent des reportages pour le journal télévisé de l’ILDJ ainsi que des vidéos types réseaux sociaux.

Des rencontres de journalistes


Les aînés sont mobilisés pour accompagner nos jeunes journalistes et leur faire éviter les pièges de début de carrière.

Les étudiants de l’ILDJ peuvent lors de chaque séminaire de formation échanger avec différents journalistes venus leur transmettre leurs savoirs et connaissances du métier dont :

Les étudiants témoignent


Nos anciens étudiants


Nos anciens étudiants sont dans des médias de presse écrite, radio et télévision.

De 2018 à 2021, 75 étudiants ont suivi les formations de notre institut. Une trentaine sont actuellement journalistes (ou mènent des projets dans les médias). Une trentaine le deviendront à l’issue de leurs études ou sont actuellement en stage ou alternance en rédaction.

En 2021/2022, 45 étudiants suivent les formations de l’Institut libre de journalisme.

Adélaïde M.


Journaliste, chargée d’études à l’IREF
« Je suis journaliste chargée d’études à l’Institut de Recherches économiques et Fiscales (IREF), un institut de recherche qui publie chaque jour six articles originaux dans sa newsletter. J’ai suivi la formation de l’ILDJ en 2020-2021, après une licence de traduction et un master de géopolitique. L’ILDJ, en plus de me donner l’opportunité de postuler à l’IREF, m’a appris à écrire des articles clairs, précis et concis. Ainsi qu’à travailler ma curiosité, qui est peut-être la première qualité du journaliste. »

Clémence de L.


Rédactrice en chef du site web de Livre Noir
« Afin de compléter ma formation théorique reçue à Sciences Po Strasbourg, j’ai eu la chance de suivre les cours dispensés par l’Institut Libre de Journalisme. L’ILDJ m’a permis de découvrir et mettre en pratique différentes techniques journalistiques notamment pour la presse écrite, la vidéo et la radio. Grâce à cette formation, j’ai pu être pigiste pour VA+, réaliser des stages au sein de différentes rédactions et finalement devenir la rédactrice en chef du site internet de Livre Noir depuis janvier 2022. »

Baudouin W.


Responsable de VA+
« J’ai fait une école de journaliste ce qui induit un fort biais moral et idéologique et le réseau que l’école proposait était très limité. Quand la proposition de la formation de l’ILDJ s’adressant à des étudiants en école de journalisme m’a été faite et voyant les intervenants (des journalistes dans des rédactions nationales) la complémentarité de cette formation m’a parue évidente. De plus, j’ai pu aussi bénéficier de formations que je n’avais pas en école et qui m’ont aidé pour la suite : éloquence, aisance orale, gestion du stress. J’ai cofondé à la suite de l’ILDJ, VA+ au sein Valeurs actuelles, qui est le premier média vidéo de droite. »

Pierre H.


Journaliste à La Manche Libre
« J’aime écrire, raconter et transmettre. J’ai commencé par le droit pour finalement bifurquer et être embauché en presse philosophique catholique. En fin de cycle dans ce média, j’ai saisi l’opportunité de suivre les cours de l’ILDJ qui m’ont donné les bases essentielles en écriture, dans la manière d’appréhender un sujet, etc. J’ai pu être recruté en presse régionale quelques mois après à peine, comme journaliste de terrain. Je suis maintenant chef d’édition. Le « truc » de ce métier, il est simple : c’est la curiosité ! »

Marie-Charlotte N.


Journaliste pigiste
« Journaliste depuis cinq ans, je suis passée par la presse locale en Normandie avant de travailler à Bangkok pour « Asie Reportages ». J’ai rejoint ensuite le magazine « Aider les autres à Vivre », pour lequel j’écris sur des sujets de société, principalement dans des zones touchées par la guerre ou encore, autour de la précarité en Afrique, au Moyen Orient et en Asie du Sud-Est. L’ILDJ a été une formation dont les enseignements me portent encore aujourd’hui. N’étant pas issue d’une école de journalisme, l’ILDJ m’a formé aux techniques journalistiques et m’a permis de perfectionner mes acquis en presse écrite. Elle est aussi une formation qui permet de rencontrer des journalistes de qualité et de tisser un réseau, essentiel pour qui veut se faire une place un jour dans la sphère médiatique. Aujourd’hui, je collabore avec Réforme, France Arménie, Le Méridional et Famille Chrétienne. »

Timothée D.


Journaliste au Figaro live
« Je travaille au Figaro Live où je suis chef d’édition de 2 émissions dont une que je présente une fois par semaine. J’ai également couvert la campagne présidentielle 2022 à travers plusieurs meetings en tant que rédacteur. En plus de m’apporter une solide culture générale, l’ILDJ (Timothée suivait la formation complémentaire s’adressant à des étudiants en école de journalisme) m’a aidé à rencontrer de nombreux aspirants journalistes avec qui nous avons mis en commun nos expériences et partagé nos avis et conseils pour obtenir un maximum de stages. Le solide réseau de l’ILDJ, avec des professeurs bien implantés et des intervenants divers, est un vrai plus, tant ils sont à l’écoute et soucieux de nous aider à trouver notre place dans des rédactions. »

Alix F.


Journaliste au Méridional
« Passée par trois années de classes préparatoires littéraires, je me suis orienté vers le journaliste au cours de mon master d’histoire à la Sorbonne. L’ILDJ m’a permis de m’ouvrir aux bases de la technique et à l’esprit journalistique ; dans ce cadre, les rencontres avec les journalistes ont été essentielles à ma perception du métier. Via l’ILDJ, j’ai intégré en 2021 l’équipe de rédaction du Méridional, un titre historique de la Région Sud qui renaît autour de 2020 en format numérique. »

Nathanaël L.


Journaliste sportif (stagiaire)
« Étudiant en master d’histoire à la Sorbonne et passionné de sport, j’ai reçu un accompagnement spécialisé tout au long de l’année à l’ILDJ. J’ai notamment pu réaliser des flash sports sous le regard attentif de nos professeurs. Grâce à l’ILDJ, j’ai même obtenu un stage de longue durée à Infosport +, la chaîne d’information de sport du groupe Canal +. L’ILDJ m’a ainsi permis de concrétiser mon rêve d’enfant : devenir journaliste sportif. »

Marie-Victoire D.


Journaliste CNews (stage)
en cours